Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 06:41

Les Verts ont raté leur entrée en matière dans la Coupe du monde 2010 en concédant une courte mais cruelle défaite (0-1) qui les met, déjà, en danger pour la suite de la compétition. Sur la physionomie du match, les camarades du capitaine Antar Yahia ont de quoi avoir des regrets. Sans jamais être ridicules, comme beaucoup le craignaient, au contraire, ils ont tenu la dragée haute aux Slovènes avant de perdre sur un tir anodin et surtout une mauvaise appréciation de la trajectoire du ballon par Chaouchi, surpris par le ballon flottant qu’a expédié vers sa cage le capitaine slovène Robert Koren (79’). Ce tir de loin a donc fait basculer la rencontre.



Comme prévu, Algériens et Slovènes ont abordé la rencontre avec trop de prudence de part et d’autre. Le round d’observation a duré une mi-temps, tellement aucune des deux équipes n’a voulu prendre trop de risques, de peur de se faire prendre en contre. Le résultat (1-1) du match de la veille entre Anglais et Américains, les deux autres pensionnaires du groupe C, y est peut-être pour quelque chose. Saâdane et Kek n’ont voulu prendre aucun risque en alignant deux blocs dans une configuration tactique qui laissait peu de place à l’option offensive. Djebbour, côté algérien, et Novakovic, côté slovène, étaient trop esseulés devant pour pouvoir espérer faire grand-chose dans le périmètre adverse. Les joueurs étaient concentrés en milieu de terrain et en défense. Les timides attaques amorcées sporadiquement par les formations en présence n’ont pas emballé les spectateurs.

Ce sont les Algériens qui sortent les premiers le bout du nez à la 3’ à la faveur d’une percée de Matmour stoppée irrégulièrement par le défenseur slovène Suler. Belhadj se charge de l’exécution du coup franc, oblige le géant Handanovic à renvoyer le cuir en corner. En début de partie, le jeu se concentre au milieu du terrain. Koren, le buteur du match, oriente le jeu slovène fait de passes courtes et de regroupement rapide à la perte du ballon. Côté algérien, l’animation du jeu a été confiée au duo Yebda-Lacen et à, un degré moindre, Ziani et Belhadj qui prêtaient main forte au compartiment médian. La première opportunité algérienne de scorer s’est produite à la 36’ à la suite d’un corner botté par Ziani et repris par Halliche sans succès.

L’unique fois en première période où le « géant » Handanovic a regardé filer le ballon dans sa surface. A la 40’ de jeu, Nadir Belhadj déboule sur son flanc, prend de vitesse Brecko et centre en direction de la cage adverse. Karim Matmour, sur l’autre côté, intercepte le centre, crochète Jokic et tente sa chance. Le ballon passe juste au-dessus des bois. C’est sur un score de parité que l’arbitre Batres (Guatemala) siffle la fin du premier half. Après la pause, le jeu se stabilise en milieu de terrain sans véritables occasions de but de part et d’autre. A l’heure du jeu, Rabah Saâdane décide d’opérer le premier changement et intègre Ghezzal à la place de Djebbour. Une minute après son apparition sur le terrain, l’attaquant algérien récolte un carton jaune qui aura de lourdes conséquences un peu plus tard. En effet, à la 72’, il touche le ballon de la main et prend un second carton jaune, synonyme d’expulsion. A 10 contre 11, la tâche des Verts s’est un peu plus compliquée.

7 minutes plus tard, Koren permet à la Slovénie d’ouvrir le score et de s’envoler vers sa première victoire en Coupe du monde en deux participations. Après ce but, les Verts ont bien tenté de revenir au score, mais c’était difficile. Leurs adversaires, forts dans la conservation du ballon, ont joué la montre jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre Batres. En concédant une défaite dès l’entame du tournoi, l’Algérie s’est (déjà) mise en danger. Deux gros morceaux se profilent à l’horizon. L’Angleterre (vendredi 18 juin) et les Etats-Unis (mercredi 23 juin).

 

El watan

Partager cet article

Repost 0
Published by GHEZAL. B - dans sport
commenter cet article

commentaires